Rechercher

le clown et la présence

Présence à soi, aux autres et au public

Quelle est donc cette alchimie ?


Wahou, quelle présence ! Tu crèves l'écran !

Que d'expression qui mettent en avant la répercussion d'une présence pour le comédien.


En clown sans présence, le clown devient inanimé.

Dans notre vie, si je ne suis pas présente à mes états d'être, je me coupe de mes ressentis et je flâne en me coupant de mes élans de vie.


Je me souviens d'un prof de clown, (lors de ma 2ème année de formation) qui me disait mais chantal pourquoi tu te poses tant de question "tu as une telle présence"


Le mot présence est un mot qui nous parle sans avoir de définition très précise, nous sommes dans l'ordre subjectif

Ce mot pourtant ne résonnait pas en moi.


La présence renvoie à un phénomène vécu de façon très subjective, au domaine de la sensation, de la perception et qui échappe aux mots et à toute explication ou analyse.

Mais comment la faire soi ?

Qu'est ce qui fait qu'un clown a une grande présence ou pas ?


Quand j'ai démarré le clown, je ne comprenais rien à ce qui se passait; j'arriver sur scène et je faisais rire et à partir du moment où j'ai fait une école de clown professionnel, je me suis mis à me poser trop de question, à ne plus faire confiance à l'instant et à mon instinct (à trop chercher à se poser de questions sur ce que devrait être ma clowne, je me coupe de ma présence)


Je crois nous pouvons relier la présence à l'instant présent : à cette envie de plonger dans chaque merveille qui s'offre à nous en laissant de côté notre jugeur intérieur.

Si je suis totalement présente à mes sensations, ressentis clownesque, je ne laisse plus Chantal commenter et dénigrer ce que je fais dans l'instant mais au contraire tout devient un cadeau; ma non-présence si je l'accepte devient un élément de jeu.

Le clown peut rebondir lorsqu'il se trompe, il peut avouer son embarras (si cela reste trop mental et si je ne joue pas avec mes émotions alors je me coupe de ma présence)


Le jour où j'ai vraiment ressenti ce que le mot présence signifiait, c'était lors d'un stage de massage.

En étant totalement à ce que je suis, en respirant, en m'écoutant je peux donner ce que je suis dans l'instant de là où je suis.


Depuis ce jour où je l'ai ressenti dans toutes mes cellules, quand j'enfile un nez je sais quand je suis complètement présente et quand je fuis ma propre présence et je me déconnecte.


Se conecter à sa présence, c'est ouvrir un champs des possibles, c'est jouer de ce qui se présente à moi

Faire totalement confiance à ce qui est

Quand je vois mes élèves entamer "une vague clownesque" où quoi qu'il fasse fonctionne, c'est qu'ils sont dans cette présnece : à soi, aux partenaire, à l'environnement, au public

Arriver dans cet état, ne se fait pas d'un coup de baguette magique.

Souvent nous associons inné à présence. Lui a une une présence, moi non. En se comparant l'autre je me coupe de ma présence et d'un point de vue je me délaisse de cette présence.

La présence selon moi nécessite tout un travail préparatoire de retour à soi, de présence à l'autre qui se fait en amont.

Lors des stages clowns, nous ne mettons pas le nez directement, nous créons les possibilités d'ouvrir cet accès à ma présence.


L'une des clés est la respiration. Trop souvent dans le vie, sur scène nous nous coupons de notre respiration. Je suis en apnée attendant que la vie passe, que l'impro s'achève.

Respirer sa présence, la présence de l'autre.


L'une des autres clés est la sensorialité émotionnelle et corporelle : qu'est ce que je ressens/comment réagis mon corps. être présent à ce corps, ces états d'être.



Si le clown et la présence te titille, il reste 1 place pour le we de juin du 5 et 6 juin : "clown et présence" où nous aborderons cette notion de présence, présence qui nourris le jeu, le plaisir.

et si tu veux, je développerais cette notion de clown et présence ce jeudi 27 mai à 13h00 en Facebook live .



Posts récents

Voir tout